Le drapeau

Laurent Hellot – 2015 © Médium toi-même ! - http://www.mediumtoimeme.net/

Il se dresse en haut d’un mat de bois clair. Navire ? Tour ? Carrefour ? Nul le sait.
Il flotte au vent, insouciant et léger. Il est vert et rouge, d’une croix allongée. Il ne fait rien d’autre qu’être là, à signaler un lieu oublié. De tous ? Pas exactement.
Il est un petit soldat qui se souvient de l’avoir vu brandi dans une bataille rangée. Il était alors troué par la mitraille et le feu roulant de l’ennemi, mais il marquait la détermination de ses troupes à ne pas céder, à ne pas laisser un pouce de terrain foulé par des bottes malvenues. Quand il tombait, un autre le redressait aussitôt, pour qu’il demeure le signe de ralliement, le point de repère, l’espoir vivant.
Cette guerre a été gagnée, il y en a eu d’autres depuis, des sanglantes, des absurdes, des vaines aussi. Mais toutes ont vu en leur sein ce bout de tissu coloré apparaître, dans un camp ou l’autre, mais présent, toujours.
Car il ne représente pas une nation ou un pays, non point. Il incarne la Terre qui défendait ses droits, de vivre paisible et heureuse des fruits qu’elle prodigue, sans que ces humains presque morts, ne s’arrogent le droit de la vandaliser.

Alors ce drapeau continuera à se dresser, bien après que le dernier Terrien sera parti, car s’il est un message qui veut signifier, c’est bien celui de la Vie.

Écrire commentaire

Commentaires: 0