La cascade

Laurent Hellot – 2015 © Médium toi-même ! - http://www.mediumtoimeme.net/

Une chevelure d’onde et de brume, qui se déroule d’une hauteur vertigineuse. Des reflets d’argent moussu qui flottent le long des parois de cette falaise perdue. Un bruit de tonnerre et de graviers ininterrompu.
Ce ruban d’eau et de cristal se lance dans le vide avec une confiance absolue, sans état d’âme, sans hésitation, sans arrêt. Avec un abandon total, avec une pleine majesté, avec la certitude que, quoi qu’il advienne, il n’y a pas à douter.

Avant d’être ce spectacle de pure beauté, ce nuage vertical, cette cascade n’était comme nous autres, qu’un mince filet d’eau qui serpentait parmi les fougères et les cailloux. Quelconque, petit, caché aux yeux du monde par la végétation et le bruit de la forêt. Utile certes, à l’irrigation, aux poissons, mais commun et banal ; attendu et prévisible ; classique et logique. Un ruisseau sans envergure, un ru sans ambition, dans un tracé minuscule.

Et puis soudain, cette ouverture, cet espace, cet horizon. Et tout qui s’offre : les possibles révélés, les rêves à réaliser, l’immensité de l’avenir, l’incroyable énergie.

Alors, elle a plongé, évidemment, sans choix mais sans regret, avec jubilation même. Abandonnant sa petite vitesse pour un envol sidérant. Délaissant ses méandres tortueux pour une flèche directe. Oubliant ses petits clapotis pour cette explosion d’écume.

Ce n’est plus une cascade, c’est la joie. De la libération survenue. Des carcans détruits. Des perspectives ouvertes. Avec la sensation grisante d’avoir trouvé son aboutissement, sa raison d’être, sa nature profonde. Et de savoir qu’après ce feu d’artifice, il y a, à quelques encablures, le fantasme absolu, le maître révéré, la référence totale : l’océan, cette étendue infinie qui accueille chacun, quelle que soit son origine, sa nature, ses capacités, pour une fusion bienveillante et heureuse, pour une intégration complète et magique, pour un bien-être naturel et évident.
D’être partie d’un tout qui fait le monde d’aujourd’hui. Avec ses tempêtes, avec ses marées, avec ses couchers de soleil et ses couleurs moirées. Avec sa place retrouvée.

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    Sophie peultier (mardi, 05 janvier 2016 07:38)

    Pour vous Laurent
    Qu'une cascade de voeux joyeux vous accompagne vous et tous vos proches . Un clin d'oeil aux muses.
    Cordialement
    Sophie