Le koala

Laurent Hellot – 2015 © Médium toi-même ! - http://www.mediumtoimeme.net/

Il avance sur le sol séché, parsemé de feuilles d’eucalyptus. Il ne se presse pas, de son petit pas. Il s’arrête soudain, fait une pause, s’assoit sur son séant, lève le nez.
Du soleil, quelques nuages, le désert non loin.

Il reprend sa progression, pressé tout d’un coup de retrouver son arbre, son ombre et ses hauteurs rassurantes.
Il fait bien.

Une cavalcade retentit.

Un dingo ! Le museau frémissant d’un repas assuré. La queue qui fouette l’air à l’énergie. Le besoin de sang et de festin.

Le koala trotte presque, il a entendu, il veut courir, mais il se sent lourd et pataud. Il voit l’arbre se rapprocher, mais sera-ce à temps ?

Le dingo voit le petit arrière-train se dandiner. Il accélère sa foulée, il n’en peut plus mais.

Le koala est en panique. Ce sera trop juste, trop court, trop tout. La fin.

Un coup de feu retentit.

Le dingo pile net, tourne ses oreilles, inquiet.

Un second éclat de balle vient ricocher à ses pieds.

Le dingo fait demi-tour et repart vers les rochers.

Le koala est sur son tronc maintenant. Il souffle, il tremble, d’effarement, d’épuisement. Il se love et sombre dans l’oubli des rêves et des chants.

Des pas sur le sol. Une odeur de fumée. Un chapeau de paille et de cuir mêlé. Une silhouette approche, un fusil à la main. Elle s’avance jusqu’au tronc lisse et droit. Elle regarde la créature de poils gris et blancs recroquevillée. Elle sourit.
Deux yeux verts, des tâches de rousseur, des cheveux de feu.

Une sorcière ? Armée jusqu’aux dents ? Ou un ange de protection ?

Peu importe ce qui nous sauve, si cela nous offre la chance de nous sentir vivant, et l’opportunité de recommencer, tout, sauf comme avant.
Il ne faut pas prendre à la légère les avertissements qui nous frôlent le dos, crispent nos reins. Ils ne sont pas là pour nous rabaisser, nous terroriser, mais nous rappeler que nous n’aurons pas de deuxième occasion de prendre notre vie en main. Que la prochaine fois sera fatale, et qu’il ne servira à rien de pleurer.
Que les épreuves soient révélations. Que les aléas soient feux d’artifices, pour que nous avancions, et nous ne contentions jamais de nos acquis.

La vie n’est jamais qu’une aventure en soi, et les anges sont légions à nos côtés, pour le meilleur et pour le soin. Ne l’oublions pas.

Écrire commentaire

Commentaires: 0