Le câlin

Laurent Hellot – 2015 © Médium toi-même ! - http://www.mediumtoimeme.net/

En boule, en rond, tout lové au milieu du coton.

Un petit être tout neuf, à peine réveillé et déjà souriant.

Il est étonné, tout le monde le regarde avec des grands yeux, émerveillés et surpris.

Pourtant, lui, il a le sentiment d’avoir toujours existé. Il était juste pas loin, derrière là, tout ce fatras inutile de briques et de piquants. Il a tout fait tomber, il l’admet, mais juste en s’étirant, sans faire exprès. Ou pas.

 

Bon, il n’est pas pressé, il est bien là où il est : au centre de tout, au centre de toi. Un bébé tout neuf, un nouveau-né, une lumière qui vient de s’allumer, enfin visible par tous, parce que révélée.

 

Il est content, il est heureux. Il a bien choisi l’endroit et le moment, il ne pouvait pas rêver meilleure maman. Toute rose, un peu crispée quand même, mais ce n’est pas tous les jours qu’un accouchement se fait.

 

Quoi ? Tu ne le savais pas ? Mais bien sûr que tu t’en doutais. Tu l’as accompli ! Tu l’as porté et tu l’as libéré, de tes doutes et de tes peurs, de tes angoisses et de tes rancœurs.

Tu as donné la vie, mais d’une drôle de façon : pas à un enfant, mais à ton petit cœur qui bat, léger, soulagé et serein maintenant. Délesté de ce poids qui te pesait, de cette tension refoulée qui grossissait, grossissait sans fin. Comme un appel à l’attention, comme une invitation à l’enfantement.

 

Oui, c’est bizarre dit comme cela. Après l’anesthésie et tout. La blouse pas fermée et le sentiment d’être un jambon à découper. Mais les choses ne sont pas toujours ce qu’elles paraissent et pour toi, c’était ça.

 

Une libération, une brume qui s’en va, un ange qui jaillit.

 

Dans un sourire, dans un merci, pour l’accueil et pour le don. Pour la patience et pour l’angoisse aussi.

 

Une bien belle maman. Et un avenir en rose et bleu, avec des étoiles partout. Dans les yeux et dans les esprits, parce que la fête peut commencer, la célébration, la joie naturelle et innée.

 

Enfin, tu peux souffler. Tes bougies, aussi.

 

Bienvenue à la nouvelle toi. Tu y as droit, à ce câlin qui vient de loin. De tes rêves et de tes envies. De tes souhaits et de tes invitations. De ce que tu es maintenant.

 

Légère et colorée : une bulle de savon, qu’emportent les alizés.

 

Bon voyage et bonnes vacances à vie !

Écrire commentaire

Commentaires: 0