Le ruban rouge

Laurent Hellot – 2015 © Médium toi-même ! - http://www.mediumtoimeme.net/

Il volette dans l’air, un peu froissé, un peu tordu. Rouge, orné d’un fin liséré.

 

Il ne sait pas où le mène le vent, il ne comprend pas ce qu’il fait là non plus.

 

Il devrait être accroché à une blouse d’écolier, ou une robe d’apparat, voire un tablier de cuisinière, et non dans cet air agité.

 

Mais voilà.

 

La couturière a laissé la fenêtre ouverte et, d’un coup, d’un seul, il s’est envolé, de cette table en bois brut, dans les nuées éthérées.

 

Depuis, il volette, de-ci, de-là, à la guise de zéphyrs taquins, mais toujours sans toucher terre, plus jamais. Oh, il a bien cru, parfois, que sa course allait s’achever sur le pare-brise d’une auto ou autour d’un tronc. Mais non. À peine effleuré l’obstacle, une bourrasque survient et l’emporte un peu plus loin, dans un autre lieu, une contrée nouvelle, où là encore, il se joue des éléments.

 

Bon, il en a pris son parti. Il suppose qu’il n’est plus près de se poser. Somme toute, pourquoi pas ? Plutôt que percé d’aiguilles et de fils serrés, autant voyager un peu.

 

Et puis ce jour venu, cette dentelle croisée. Une tornade soudaine et les voilà emberlificotés ! Mélangés en une tresse joyeuse, un mix inédit. De la finesse et du feu, de la couleur et des flocons.

 

L’image de la vie à deux. Ensemble mais distincts, réunis mais différents, pour un bout de chemin de concert, pour peu qu’il soit dans les airs, et non pas plombé par la banalité.

 

Souvenez-vous-en !

Écrire commentaire

Commentaires: 0