L'entonnoir

Laurent Hellot – 2015 © Médium toi-même ! - http://www.mediumtoimeme.net

Qu’il soit grand ou petit, de cuivre ou de carton, rien à faire

nous tombons tous dedans.

 

Qu’il soit planqué dans un placard ou affiché sans fard,

nous n’y couperons pas, il nous tend les bras.

 

Que nous soyons prévenus, entraînés ou aguerris,

patatra, nous voilà en train de le dévaler.

 

Il n’y a pas de quoi désespérer, ni se morigéner. Cela fait partie de la vie, de l’apprentissage, de succomber à la tentation, de se laisser aller, de baisser les bras.

Certes, il y a des cadors, des m’as-tu-vus, qui prétendent qu’eux, jamais de la vie ! Tu parles ! On les retrouve arcboutés juste au-dessus du siphon, paralysés et épuisés de tant d’abnégation.

 

Alors n’essayons même pas, ne prétendons en aucun cas, que nous serions à même de faire un pied de nez à notre destinée. Ce qui importe n’est pas d’avoir résisté, de s’enorgueillir de l’éviter, mais de plonger à pieds joints dedans

car seule la suite est l’important.

 

Quand nous restons trempés, lessivés, saucés, perdus et en plein désarroi,

là se distinguent ceux qui vont surnager,

là se révèle la planche de salut,

là se remarque la chance que nous pouvons attraper.

 

Cet entonnoir n’est là que pour nous forcer,

à lâcher prise,

à se laisser guider,

à apprendre à abandonner

 

son obstination, son égarement, ses illusions,

 

et à renaître, tout neufs, tout beaux,

prêts à croquer demain à pleines dents,

 

en oubliant derrière nous un flot de tourbillons et de remous, qui nous ont apporté le chamboulement, qui nous ont secoué le fondement,

 

pour la bonne cause, pour la meilleur des raisons :

 

nous faire aller de l’avant.

Écrire commentaire

Commentaires: 0